Valandre Blog

Patrick Edlinger lache prise à 52 ans

GOODBYE TO A ROCK STAR

Patrick Edlinger

C’est avec une immense tristesse que nous apprenons la mort du grimpeur français Patrick Edlinger âgé de 52 ans à son domicile en Savoie le matin du 16 Novembre 2012. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et à tous ceux qui l’ont aimé et ont été témoins de ses prouesses en grimpe libre dans les gorges du Verdon.

En 1982, nous avions lancé un pari : « Si Patrick n’est plus vivant à la fin de l’année, j’achèterai une tournée de bières pour tout le monde et je mangerai mon chapeau ». Je n’ai jamais acheté cette tournée de bières et jamais mangé mon chapeau – je savais qu’il était (comme tant d’autres à cette période) en train de dépasser et de transcender les limites de cette profession.

« La Liberté, c’est juste un mot lorsqu’on a plus rien à perdre », Patrick a donc emprunté cette phrase à la frontière du monde réel et a grimpé en totale liberté les voies les plus difficiles des gorges du Verdon.

C’était l’année du “ThinkPink” et Patrick en était l’inspiration en France. Il a initié et diffusé en France la grimpe accompagnée de spiritualité et de philosophie, avec une approche écologique… mais ses performances physiques étaient – à l’image de son mental d’acier – d’une exceptionnelle puissance.

Patrick est parti la nuit dernière. Personne d’entre nous n’attend la vie éternelle mais le frisson était proche.

Dans l’une de ses dernières déclarations à la presse, Patrick disait : « Je suis un homme libre et ne regrette rien de ce que j’ai fait ». Oui la vie sur un fil – sans rien à perdre – est la vérité dans son essence momentanée, pas de futur devant, pas de passé derrière. Juste l’éternel MAINTENANT.

Cela importe-t-il, nous lui demandions souvent? – Cette question est maintenant Patrick, cela importait-il ?

Chez Valandré nous voulons remercier Patrick Edlinger pour sa véritable implication et son apport à la communauté depuis le début des années 80.

Repose en paix Patrick … tu as bien travaillé !

Bookmark and Share